Les aides financières pour vos travaux de rénovation énergétique

Crédit d’impôt pour la transition énergétique, éco-prêt à taux zéro, primes Coup de pouce économies d’énergie … de nombreuses aides cumulables existent pour vos travaux d’isolation. Nous vous aidons à faire le point sur celles-ci.

Le crédit d’impôt

Aides financières

Le CITE (Crédit d’Impôt Transition Énergétique) octroie un crédit d’impôt sur le revenu (à un taux de 30 %) aux particuliers ayant effectué des travaux de rénovation énergétique. Les foyers non imposables recevront quant à eux une aide sous forme de chèque. Le CITE est plafonné à 8 000 €  pour les personnes seules et 16 000 €  pour les couples, avec une majoration de 400 €  supplémentaires par personne à charge. Cette aide concerne plusieurs travaux de rénovation énergétique comme l’isolation du toit, des murs, des fenêtres (remplacement de simples vitrages), des planchers bas, l’achat d’une chaudière à condensation etc.

Les primes Coup de Pouce économies d’énergie

Dans le cadre de la lutte contre la précarité énergétique, le gouvernement a mis en place des mesures permettant à tous les ménages français de réaliser des travaux d’isolation.

Aides gouvernementales Coup de pouce

La prime Coup de Pouce Chauffage finance le remplacement de votre chaudière au charbon, au fioul ou au gaz par une installation aux meilleures performances énergétiques : chaudière biomasse, pompe à chaleur air/eau ou eau/eau, pompe à chaleur hybride. Elle peut aller jusqu’à 4 000 €  selon les revenus du ménage. La prime Coup de Pouce Isolation rembourse quant à elle les frais liés à vos travaux d’isolation. Elle va de 10 à 30€/m² d’isolant posé, selon la nature des travaux et votre plafond de revenus.

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro (ou éco-PTZ) est un emprunt sans intérêts que vous pouvez contracter jusqu’en 2021. Accessible sans conditions de revenus, il peut aller jusqu’à 30 000 € et est remboursable sur une durée de 15 ans maximum.

Le programme « Habiter Mieux » de l’ANAH

Les primes Coup de Pouce Énergie sont cumulables avec l’offre « Habiter Mieux Agilité » de l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat). Celle-ci concerne les propriétaires qui occupent leur maison individuelle et répondent à certaines conditions de ressources. Son montant maximum est de 10 000 €, avec une prime allant jusqu’à 2 000 € si les travaux de rénovation thermique garantissent un gain d’énergie d’au moins 25 %.

Le chèque énergie

Le chèque énergie permet aux ménages précaires de régler leur facture d’énergie ou leurs travaux de rénovation thermique. Il s’élève à 200 €.